Faire du squat pour avoir des gros bras ?

Le squat n’est pas surnommé « mouvement roi » par hasard. On entend parfois dire : « Pour avoir des bras bosse tes jambes ! ». Il s’avère que c’est une info sérieuse en fait.

Le squat peut réellement soutenir le développement musculaire s’il est pratiqué de manière soutenue et constante.

Selon une étude* : pour avoir de gros biceps il est bon d’exploiter le pic hormonal immédiatement après l’entraînement des jambes.

Lorsque les jambes sont assez fortement sollicitées lors d’un entrainement de force/résistance (séries de 6 ou 8 répétitions max par série), l’organisme sécrète plus de testostérone et d’hormone de croissance (d’ailleurs nécessaires à notre équilibre énergétique et mental). Ce qui signifie une superbe opportunité pour travailler un petit groupe musculaire immédiatement derrière la séance de jambes – les biceps ou les triceps par exemple.

De plus, les bras travaillent en pré-fatigue lors d’un squat. Donc double intérêt de les bosser tout de suite après.

Tout sportif de haut niveau vous le dira : « on ne passe pas à côté de ce mouvement si on veut être performant »

Sans squat, pas de physique harmonieux.

*Source : Eur J Appl Physiol. 2011 septembre; 111 (9): 2249-59.

CATÉGORIES

DERNIERS POSTS

2018-02-22T12:43:30+00:0008/02/2018|Conseils sportifs|0 Comments

Leave A Comment